Autoportrait en double exposition

Nous aborderons dans cet article les thèmes suivants : l’autoportrait et la double exposition; mais pas que…

Tout à commencé par l’envie d’avoir une nouvelle photo de profil (car qui n’aime pas changer de temps en temps de photo de profil). Me voilà donc décidée à faire un nouvel autoportrait. Mais pas n’importe quel autoportrait. Il me fallait quelque chose d’un peu original…

D’un autre côté, cela faisait un petit temps que j’avais envie de créer une photo artistique basée sur la double exposition. Je vais vous parler plus bas de cette technique vieille comme le monde (de la photographie). J’ai toujours été attirée par cette technique. J’ai récemment découvert le travail de Davies Babies (ou de son vrai nom David Iwane). Via ce lien vous retrouverez quelques photos de double exposition et vie celui-ci son compte Instagram que j’adore.

Et voilà je tenais donc mon idée : un autoportrait en double exposition !

L’autoportrait

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une photo de soi faite par soi-même… J’entends déjà certaines personnes me dire, mais comment fais-tu pour être à la fois devant et derrière l’appareil photo ?

Je dois avouer que la technologie m’aide beaucoup je l’avoue… A mes tous débuts, c’était un peu sportif : pour pouvoir faire la mise au point, je devais tout d’abord mettre un objet à l’endroit où j’allais prendre la pose. Ensuite je mettais le minuteur en route, je disais à mon appareil de prendre plusieurs photos à quelques secondes d’intervalle et j’allais me placer à l’endroit voulu. Dès les photos faites, je devais aller les voir sur l’appareil et si cela ne me plaisait pas, je recommençais le tout. Je faisais de nombreux allers-retours avant d’avoir une photo correcte…

J’ai ensuite fait l’acquisition d’un appareil photo doté du wi-fi. Ce dernier me permet de connecter mon smartphone à mon appareil photo. Je peux ainsi faire la mise au point et prendre mes photos à distance. Je peux également regarder toutes les photos réalisées par mon appareil sur mon smartphone. Cela facilite grandement l’ensemble du processus…

La double exposition

La double exposition (ou surimpression) est un procédé qui permet de superposer deux ou plusieurs images prises à deux moments différents pour n’en faire qu’une seule. Cette technique existait déjà à l’époque de l’argentique, et on retrouve cette option sur certains appareils numériques actuels.

Du temps de l’argentique, il « suffisait » de faire 2 ou plusieurs photos sans avancer la pellicule avec la molette. C’est assez simple et je pense qu’à l’époque, il m’est arrivé d’en faire mais ce n’était pas du tout voulu… 😉

Aujourd’hui, je fais mes doubles expositions à l’aide de Photoshop. Cela permet à ma créativité de s’exprimer librement. Dans le même temps, j’améliore mes connaissances de cet outil au combien complexe.

Ce n’est pas la première fois que je fais de la double exposition, dans la galerie de photo “Compositions” vous en retrouverez mes premières réalisations.

Voici donc ce que cela a donné.

Autoportrait 1 : New York

J’ai pris une photo que j’ai prise à New York en mai 2016. Elle fut prise dans le sud de Manhattan depuis le bateau qui nous a amené à Ellis Island.

Autoportrait en double exposition

Autoportrait 2 : la forêt

Comme certains le savent peut-être, j’habite tout près du bois de Halle (en Belgique) et j’aime m’y balader le week-end. Bien entendu, j’emmène toujours avec moi mon fidèle compagnon : mon Nikon. 😉

Autoportrait en double exposition

Autoportrait 3 : vue du ciel

Il m’arrive parfois de prendre mon envol… à bord d’un petit avion. Cette photo fut prise en Belgique, dans la région de Landen. Ce que vous voyez est tout simplement un orage en fin de journée.

Autoportrait en double exposition
2018-03-09T17:53:29+00:00